La Fédération française de tennis a annoncé jeudi la nomination de l’ancienne numéro 1 mondiale. Elle prend la suite de l’ancien joueur et capitaine de l’équipe de France, dont le contrat se termine le 31 décembre.

Depuis le début de sa carrière, elle a pris l’habitude de percer le plafond de verre du tennis hexagonal. Première Française – et jusqu’ici la seule – à avoir occupé la place de numéro 1 mondiale en simple, Amélie Mauresmo a été nommée, jeudi 9 décembre, à la tête du tournoi de Roland-Garros. Elle devient ainsi la première directrice dans l’histoire du Grand Chelem parisien. Un costume qu’elle portera « au moins pour les trois années à venir, jusqu’en 2024 », a annoncé, lors d’une conférence de presse au stade Roland-Garros, Gilles Moretton, le président de la Fédération française de tennis (FFT), décrivant une « femme de caractère qui aime challenger et être challengée ».

A 42 ans, Amélie Mauresmo succède à Guy Forget, qui dirigeait le Grand Chelem parisien depuis 2016 et le tournoi de Bercy depuis 2012. Le contrat de ce dernier arrivait à échéance au 31 décembre 2021, avait fait savoir la FFT dans un communiqué le 7 décembre. Dans un entretien donné à L’Equipe le jour même, Guy Forget expliquait ne pas avoir souhaité le renouveler, malgré la proposition formulée par Gilles Moretton, élu en février, qui redéfinissait « le projet et [son] action au sein de la fédération ».

« Mais au-delà de ça, dès le début du mandat de Gilles, j’ai senti que la communication ne passait pas (…). Et clairement, j’ai senti qu’il n’y avait pas de confiance », expliquait l’ancien joueur, dont le nom avait été cité, début octobre, dans les « Pandora Papers », une enquête du Consortium international des journalistes d’investigation, selon laquelle il aurait bénéficié de montages fiscaux opaques dans le paradis fiscal des îles Vierges britanniques.

« Sortir de sa zone de confort »

« On s’inscrit dans une logique de progrès, de regard nouveau et d’exigence. Amélie Mauresmo, par sa carrière et son profil, correspondait à ce type de personnage qu’on attend à la direction d’un des plus grands tournois au monde », a justifié Gilles Moretton, qui a fait savoir que le nouveau directeur du tournoi de Bercy sera dévoilé « début 2022 ».

You Might Also Like

03 Comments

Leave A Comment

Don’t worry ! Your email address will not be published. Required fields are marked (*).

Get Newsletter

Advertisement

Voting Poll (Checkbox)

Voting Poll (Radio)

Readers Opinion